Le TAPS s’invite au Cassin

Notre lycée, reçoit, au mois d’Avril, la compagnie Actémobazar pour nous présenter leur nouvelle pièce de théâtre Erwin Motor Dévotion, écrite par Magalie Mougel.

La salle de conférence du lycée deviendra alors une scène de théâtre pour les comédiens de la troupe qui joueront pour nos élèves de Première. Pour être au plus près des élèves, les comédiens se fonderont dans le public et joueront la pièce en se levant chacun à leur tour pour jouer leur scène.  Après la pièce, les Premières auront la chance de participer à cinq ateliers qui leur feront découvrir le monde du théâtre qui, pour certains, apparaît comme totalement abstrait. Les ateliers seront tenus par des professionnels de manière à répondre à toutes les questions et attentes des élèves concernant la pièce présentée ou le théâtre en générale.

Actémobazar est une compagnie créée en 2003 à Strasbourg par Delphine Crubézy et Philippe Cousin.

Erwin Motor Devotion est une pièce contemporaine inspirée des Liaisons Dangereuses de Laclos. Elle raconte l’histoire d’une petite usine de sous-traitance automobile dirigée par Madame Merteuil dans laquelle est employée Cécile Volanges, une ouvrière dévouée à son travail. Elle est surveillée de très près par le contremaître M. Talzberg. La pièce traite de certains problèmes actuels tels que : le chômage, la délocalisation et le pouvoir des patrons sur leurs salariés. Elle nous montre le paradoxe qui peut exister entre notre rapport au travail, entre aliénation et émancipation et entre dévotion et sacrifice.

Photographe : Jean Louis Hess

La compagnie Actémobazar veut nous faire comprendre que nous sommes peut-être complices d’un système voué à produire toujours plus, ce qui nous rend ainsi soumis aux supériorités humaines et économiques.

Pour plus d’informations sur le TAPS rendez – vous sur leur site!

Léa Michaly et Ophélie Ouvier 2TCOM

2 réflexions sur « Le TAPS s’invite au Cassin »

  1. Formidable ! Belle présentation. L’article est très bien.
    Ca donne envie de participer à cette manifestation hors norme, qui donnera lieu à un bon échange entre les lycéens et les artistes, sans doute !

    1. Effectivement, c’est un super projet! On avait participé il y a deux ans à un projet similaire avec la pièce « Bérénice », ce fût une très belle expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *